Au Sud-Ouest de Philadelphie se trouve une petite bourgade d'apparence ordinaire, mais où a eu lieu une des batailles les plus célèbres de la guerre civile américaine : Gettysburg.

 Un peu d'histoire..

Les Etats-Unis n'a pas encore fêté son premier centennaire que déjà se distingue deux types de sociétés distinctes sur son territoire.

L'une, celle du Sud, aristocratique, très latine dans ses racines françaises et espagnoles, était une société à forte identité, très attachée à sa terre, composée de grands propriétaires terriens blancs. Leur économie était basée sur l'agriculture et l'exploitation du coton, dont la main-d'oeuvre principale était des esclaves noirs venus d'Afrique.

Au Nord, une société industrialisée, laborieuse, austère, puritaine, extrêmement mobile, qui se déplaçait au gré des possibilités d'emploi avec des rêves de grandeur nationale mais dépourvue de ce sentiment d'ancrage à la terre.

 

La guerre a en fait été une guerre culturelle, un affrontement entre ces deux types de société. 

nordistes

Le détonateur fut l'élection de Lincoln en 1860. Le conflit dura de 1861 à 1865, opposant les États-Unis (« l'Union»), dirigés par Abraham Lincoln

 

drapeau-sudiste

 

et les Etats confédérés d'Amérique (« la Confédération »), dirigés par Jefferson Davis et rassemblant onze États du Sud qui avaient fait sécession des États-Unis.

 

 

 En septembre 1862, la proclamation d'émancipation de Lincoln fait de l'esclavage un but idéologique de la guerre, ce qui aggrave le manque de main-d'oeuvre dans la confédération. Mais l'aspect immoral qu'est la vente d'un homme ne fut pas la vraie raison de la guerre de sécession. Abraham Lincoln n'avait que peu de sympathie pour la cause noire, la libération des esclaves ne s'inscrivant alors que dans le cadre du combat contre le Sud. Il déclara à ce sujet "mon objectf essentiel dans ce conflit est de sauver l'Union.. si je pouvais sauver l'Union sans libérer aucun esclave je le ferais".

Le chef militaire de la Confédération, Robert E.Lee, remporta une série de victoires sur les armées de l'Union mais perdit la bataille de Gettysburg au début de juillet 1863, tournant de la guerre. Grant mena de sanglantes batailles d'usure contre Lee en 1864 et la résistance des Confédérés s'effondra après la reddition du général Lee au général Grant à Appomattox le 9 avril 1865.

Outre un nombre indéterminé de victimes civiles, cette guerre provoque la mort de 620 000 soldats, dont 360 000 nordistes et 260 000 sudistes.

Considérée par les historiens comme la charnière technique entre les guerres napoléoniennes et les guerres plus modernes qui suivirent, elle est la guerre la plus meurtrière qu'ait connu les États-Unis à ce jour (plus que tous les autres conflits réunis). Cette lutte fraticide fut le théatre de scènes d'une rare violence.

Deux profonds changements dans la société américaine sont issus de cette guerre civile : le premier est l'abolition de l'esclavage le 18 décembre 1865 (mais pas des injustices ; le deuxième acte sera la ségrégation), et le second sera la volonté de l'Union de représenter et de garantir désormais une forme de démocratie. Lincoln en sort grandi et devient un héros national. Son assassinat, le 14 avril 1865, par John Wikes Booth - un acteur qui veut par son geste venger le Sud - le "canonise" dans son rôle de "père de la nation américaine".

 

La petite ville de Gettysburg est entièrement vouée à la commémoration et au souvenir de cette bataille et de la guerre civile. Le site est très bien fait, notamment le musée. Je ne connaissais pas grand chose à cette période de l'histoire américaine, contrairement à Greg qui l'avait étudié à la fac, et j'ai vraiment bien aimé.

P1070574P1070575

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Outre les tours guidés classiques, il est également possible au volant de sa propre voiture, muni d'un CD et d'un guide, de parcourir et de retracer le déroulement heure par heure et sur les lieux précis des trois jours de la bataille.

 

P1070607

P1070622

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1070631

 

 

 P1070646